Qu’est-ce qu’une crèche écologique?

La crèche Les Tintinnabules s’est engagée, depuis sa création, dans une démarche résolument éco-responsable et a obtenu en Novembre 2018 la labellisation Ecolo-Crèche. Mais quelles sont concrètement, nos actions en faveur de la protection de l’environnement?

Bannir l’utilisation de polluants

Dès la conception de la crèche, l’équipe des Tintinnabules a choisi pour ses aménagements des matériaux respectueux de l’environnement (peintures, revêtements de sols et colles sans COV ; ameublement en bois). Mais nous tenons aussi et surtout, à limiter l’utilisation de produits polluants dans notre fonctionnement quotidien.

L’hygiène en crèche est un sujet fondamental : les sols, tapis de change et de jeux, les surfaces de préparation et de service des repas, les jouets… doivent être nettoyés et désinfectés de très nombreuses fois chaque jour. Une structure classique peut à cet égard, utiliser plus de 15 produits d’entretien différents, chacun avec un impact plus ou moins néfaste sur l’environnement. C’est pourquoi une crèche écologique se doit de choisir des produits d’entretien écologiques à 100 % :

  • Nettoyeur-vapeur pour les sols et sanitaires
  • Aquama (solution hydrolisée fabriquée sur place à base d’eau et de sel uniquement, totalement naturelle) pour la désinfection de toutes surfaces (y compris tapis de jeu et de change) et des jouets
  • Lessives (vaisselle et linge) ecolabellisées
  • Traitement anticalcaire au vinaigre blanc

Les produits d’hygiène corporelle utilisés pour les enfants sont également respectueux de l’environnement. Ainsi nous utilisons du Savon de Marseille pour le change (pas de lingettes, qui même « écologiques » comportent de nombreuses substances chimiques). Les couches utilisées par la crèche sont écolabellisées et biodégradables.

Une alimentation saine et sans gaspillage

Parce qu’une alimentation saine est fondamentale pour la santé de nos enfants, notre prestataire spécialisé dans la diététique des tout-petits fournit des repas BIO à 40%, à base de produits locaux et de saison. Nous avons en outre, choisi pour le lait infantile la marque HIPP Biologique.

Par ailleurs, nous effectuons un réel travail sur les quantités lors des commandes de repas, afin de limiter autant que possible le gaspillage alimentaire. Le personnel consomme ce que les enfants ne mangent pas.

Consommer responsable 

Une consommation responsable, c’est tout d’abord, réutiliser ce qui peut l’être au lieu d’acheter systématiquement du neuf. Ainsi nous travaillons à donner une deuxième vie aux objets. Les familles sont régulièrement sollicitées pour rapporter à la crèche divers objets de récupération, par exemple pour créer des tableaux sensoriels, ou encore des décorations de Noël naturelles (à base de pommes de pin, feuilles ramassées au parc…). De nombreuses familles nous rapportent également vêtements de bébé, livres, jouets… ou encore nous dépannent pour de l’outillage ponctuel.

Nous menons également une réflexion d’équipe constante pour économiser les ressources naturelles et énergétiques :

  • L’électricité : des détecteurs automatiques sont installés dans toutes les pièces fermées afin d’éviter le gaspillage d’énergie ; radiateurs à 18°C le soir et le week-end ; ordinateur et imprimante éteints le soir (et pas seulement mis en veille)…
  • L’eau : économiseurs d’eau sur les robinets, remplissage de cuvettes pour les gants de toilette au lieu de faire couler l’eau à chaque change…
  • Le papier : réutilisation du papier de bureau comme matière pour ateliers pâte à papier avec les enfants, limitation au maximum des impressions, factures et communications aux parents en version électronique via email ou application Kidizz…

Participer à la reforestation : le projet Tree Nation

Nous menons un travail de sensibilisation à cette thématique auprès des familles par le biais d’un partenariat avec la plateforme Tree Nation, qui finance des projets de reforestation partout dans le monde. Ainsi, la crèche offre un arbre à chaque nouvel enfant accueilli ; l’enfant pourra au fil des ans suivre la croissance de son arbre et l’évolution du projet de reforestation concerné, sur le site de Tree Nation.

40 arbres ont déjà été plantés à ce jour dans la forêt des Tintinnabules, 6 autres à venir cette année ! Pour en savoir plus : article Tree Nation.

Limiter le volume de déchets

Afin de réduire notre volume de déchets, nous commençons par limiter au maximum l’utilisation de produits jetables. Ainsi nous bannissons le coton et les lingettes des salles de change, au profit de gants de toilette et de savon de Marseille – en plus, c’est bien meilleur pour la peau des bébés!  Les essuie-mains, utilisés en très grand volumes en crèche, sont remplacés (sauf en cas d’épidémie) par des serviettes de toilette très régulièrement renouvelées. Lorsque le jetable est difficilement évitable, nous choisissons les matériaux ayant le moins d’impact possible sur l’environnement (vaisselle jetable biodégradable pour les fêtes de crèche par exemple).

Les bouteilles d’eau minérale en plastique sont également un véritable fléau pour notre Terre et surtout ses océans. Nous avons donc décidé de n’utiliser l’eau en bouteille que pour les biberons des tout-petits, et avons investi dans des carafes filtrantes afin de consommer l’eau du robinet avec les plus grands. Cette eau est régulièrement testée pour une qualité optimale. C’est ainsi, près de 250 grandes bouteilles de moins à la mer chaque année!

Pour les déchets qui ne peuvent être évités, nous avons mis en place un tri sélectif dans les sections, l’office et la salle du personnel, et nous récupérons les déchets dangereux ou polluants (cartouches d’encre, médicaments périmés) pour un recyclage approprié.

Santé et prévention

Au delà de l’accompagnement au développement et à l’épanouissement de l’enfant, la crèche joue un rôle fondamental de prévention. Ainsi, nous menons une veille sanitaire constante et informons les familles le cas échéant (épidémies, crises sanitaires comme dans l’affaire du lait infantile contaminé…).

Le médecin de la crèche rencontre l’ensemble des familles au moment de l’admission, puis est présente une demi-journée par mois pour observer les enfants, vérifier leur courbe de croissance, et rencontrer les familles si besoin. Elle mène également des actions de formation durant toute l’année auprès de l’équipe (gestes de premiers secours, informations sur les maladies infantiles, gestes de prévention…). Soulignons que nous disposons d’un défibrillateur, adapté également à un usage sur les nourrissons, à l’utilisation duquel l’ensemble du personnel est formé. 

Une psychologue intervient une journée par mois afin d’écouter et accompagner parents, enfants et professionnels.

Enfin, une crèche éco-responsable c’est aussi un rôle social à jouer. Ainsi, nous adhérons au dispositif MaCigogne, qui permet, en partenariat avec Pôle Emploi, d’accueillir de façon ponctuelle les enfants de parents demandeurs d’emploi (à l’occasion d’un entretien d’embauche par exemple).

Une crèche écologique peut donc l’être de bien des façons et dans bien des domaines… et nous ne comptons pas nous arrêter là. Notre équipe est en constante réflexion pour améliorer ses pratiques et a déjà plusieurs projets en tête pour cette nouvelle année scolaire qui débute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *